inventaire ~ bilan de fin d’année

Les fins d’années sont des périodes propices aux bilans. Je me suis prêté au jeu et vous propose un instantané de mon travail d’inventaire des arbres remarquables de Haute-Savoie mené depuis quelques années.

Fin 2015 je compte: 2116 données,
relatives à au moins 3000 arbres.

Je dis « au moins » car de nombreuses données correspondent à plusieurs arbres, voire dans quelques cas à des peuplements.

Voici un aperçu cartographique de cet inventaire en cours:

Vous constaterez sur l’image ci-contre une concentration importante d’arbres au nord du département, dans le Chablais. Ce déséquilibre est simplement dû au fait que je réside en bord de Léman (et qu’il n’est pas évident pour moi de me déplacer au-delà de cette zone). Cette carte n’est donc pas représentative de la richesse de la Haute-Savoie.
Mais je ne désespère pas de pouvoir homogénéiser, avec le temps, cette cartographie (mon objectif à long terme étant de pouvoir couvrir tout le département).

Il ne s’agit là, soit dit en passant, que des arbres que j’ai pu visiter (photographier, mesurer, etc). J’en ai encore bien d’autres en stock (voir en fin d’article).

Qu’en est-il du contenu de cet inventaire?
Je me suis amusé à réaliser quelques graphiques:

77 % sont des feuillus, 23 % des conifères, et la plupart sont autochtones (env. 82 %, contre 18 % d’essences exotiques ou non locales, correspondant principalement aux arbres de villes, de parcs et propriétés privées. Exemple: séquoias, cèdres, marronniers, platanes, thuyas, etc).
D’un point de vue purement statistique si l’on compare ces données à la répartition des différentes espèces dans le département on constate plusieurs choses, notamment: trop de chênes, pas assez d’épicéas, et surtout un grand absent: le Sapin. En effet Abies alba représente 12 % de nos forêts mais seulement 1,4 % des données de l’inventaire. Il n’arrive qu’en 23ème position et ne figure donc pas dans le top 20 ci-dessus.
Il me faudra réparer cette injustice!

Ces 2116 données ne représentent évidemment pas 2116 arbres remarquables.
80 % sont classés en « divers », on y retrouve: des arbres à la remarquabilité incertaine, des arbres d’avenir, des ligneux intéressants à l’échelle communale, et de nombreux autres inventoriés dans un but statistique…

Pour en venir au sujet qui nous intéresse, j’ai classé 337 arbres et groupes d’arbres comme remarquables (environ 16 % du total – à admirer, en partie, sur cette galerie).
Tous n’ont pas le même niveau de remarquabilité, certains ont un intérêt au niveau communal, d’autres au niveau départemental, voire national, et une 10aine d’entre eux sont classés « exceptionnels »

Notons que 3,7 % des arbres de cet inventaire ont disparu, certains récemment, mais la plupart il y a bien longtemps (répertoriés pour leur intérêt historique, patrimonial, culturel… Voir cette galerie).


Question prospection ma liste d’arbres « à voir » est bien remplie. En cette fin d’année je comptabilise 544 arbres (ou groupe d’arbres) en attente de visite!
Et j’en ajoute régulièrement!

Tant mieux. De belles rencontres en perspective.

Un grand merci aussi à celles et ceux qui contribuent à enrichir cet inventaire.

Un arbre à me signaler? → C’est par ici.
Pour en savoir plus sur le contenu de cet inventaire → rendez-vous sur cette page

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *