Hêtre oratoire

Hier, promenade très agréable au bois du fayet à Saint-Paul en Chablais. « Fayet » (tout comme « fayard ») est un mot de vieux français dérivé du latin fagus désignant le hêtre. Je m’attendais donc à visiter une hêtraie avec peut-être quelques vieux sujets.
Cette forêt porte bien son nom, tant le hêtre y est présent ; toutefois sa nature davantage exploitée que sauvage ne nous a pas permis de trouver de gros et vieux arbres.
En lisière quelques souches prostrées aux moignons horizontaux semblent indiquer la présence d’anciennes haies plessées (haie taillée, aux branches tressées à l’horizontale de manière à former une sorte de clôture végétale. Voir ici), tandis qu’au coeur du bois le hêtre est davantage présent sous forme de taillis que sous forme de gros arbre de futaie (taillis = arbres taillés périodiquement et qui repartent de la souche)…

Sur le chemin du retour nous en avons profité pour faire un crochet par la « route des fayards » à Roseires d’amont afin d’admirer un bel arbre oratoire. La circonférence de ce hêtre n’est pas exceptionnelle, mais ce n’est pas ce qui importe ici, l’intérêt étant le lien que cet arbre entretient avec l’homme, via la présence de cet oratoire.

Olivier, très sérieux, devant le hêtre-oratoire de Roseires d’Amont.

localisation > voir ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *