cartographie

Mes cartes en ligne étant devenues inutilisables suite au changement des conditions d’utilisation du service cartographique de Google (détails ici) j’ai décidé de changer d’outil et d’opter pour du logiciel libre.

Après de longues réflexions j’ai choisi d’utiliser Qgis (version 2.6.1 Brighton).

Quatre mois de travail auront été nécessaires pour restaurer/nettoyer/réorganiser les données de mon inventaire. L’opération de sauvetage étant terminée je peux désormais continuer normalement mon travail de cartographie des arbres remarquables de Haute-Savoie (pour ce qui est de la carte de France le travail sera bien plus long!).

Je n’ai, pour l’instant, pas prévu de créer de nouvelles cartes en ligne (pour diverses raisons, notamment de faisabilité technique) mais reste ouvert à toute demande et suis tout à fait disposé à communiquer les données de mon inventaire.

Aperçu au 20/07/2015

Concernant Q.Gis > je suis loin de maitriser parfaitement ce nouvel outil et rencontre encore quelques problèmes. Aide et conseils bienvenus!


Phase 1 > récupération et modification des données / maîtrise du nouvel outil cartographique pour un usage quotidien > OK

Quelques points problématiques:
1) récupérer toutes les données du fichier .kml  >  résolu
2) sélection multicouches  >  abandonné (non pertinent)
3) transférer un repère d’une couche à une autre  >  résolu
4) personnaliser l’affichage des données  >  non résolu
5) entrer un point par ses coordonnées géographiques  >  non résolu
6) fusion de couches  >  non résolu
7) hypertexte  >  non résolu

Phase 2 > création d’une carte en ligne > en attente


en détail:

1) récupérer toutes les données du fichier .kml  >  résolu (plus ou moins)

Les données des maps Google sont exportables au format .kml, et Qgis permet l’import de ce même fichier. Parfait! Sauf que…
Visiblement toute les données ne sont pas importées: En ouvrant le fichier .kml avec le bloc notes je peux voir les informations qu’il contient. Outre les coordonnées géographiques et le texte on y retrouve les images liées. Or cette information disparait à l’import.
Le problème semble venir des balises <ExtendedData><Data name=’gx_media_links’><value>url de l’image</value></Data></ExtendedData>

Retrouver chaque vignette pour plus de 1000 arbres serait terriblement fastidieux!
Existe-t-il une solution plus simple/rapide?

maj 20/1/15: En supprimant simplement les balises citées précédemment avec le bloc-notes et en déplaçant en amont la balise <description> je retrouve bien les liens des images dans la colonne description de la table attributaire. Sauf que ça ne règle pas vraiment le problème, car le but est de faire en sorte que ces images apparaissent en tant que vignettes/images. Il est possible d’ajouter des images dans la table attributaire en optant pour l’outil d’édition « photo » (propriétés de la couche > champs) mais ces photos proviennent de l’ordinateur et non d’une url. Un simple copié/collé d’une colonne à l’autre n’est donc pas possible. Opter pour l’outil d’édition « vue web » est envisageable, mais c’est pas vraiment l’idéal (on ne peut pas choisir la taille de l’image affichée).

maj 19/3/15: Finalement j’ai opté pour cette option. Ce n’est pas parfait, ça va me prendre un temps fou, mais il fallait que j’avance…


2) sélection multicouches  >  abandonné

Admettons que je veuille sélectionner un certain nombre d’arbres correspondant à une zone géographique précise afin de copier/coller les données sélectionnées sur une nouvelle couche (par exemple: sélection à main levée des berges d’une rivière, d’un massif forestier, d’un parc, d’un versant de montagne, etc). L’outil sélection ne concernant que la couche active il me faudrait répéter l’opération autant de fois qu’il y a de couches (à moins d’avoir loupé quelque chose, si la zone contient par exemple 18 espèces d’arbres, c’est 18 couches qu’il me faudra sélectionner une par une).

Comment faire pour que cette sélection soit multicouches? Est-ce au moins possible?

J’ai testé le plugin « Multiple Layer Selection » mais ça ne fonctionne pas (sert-il au moins à cela?).
Il serait sans doute possible de sélectionner ces arbres par mots-clés, mais cela signifie soit gérer les-dits mots clés en amont, soit mettre à jour chaque repère avec ces nouveaux mots-clés. Fastidieux une fois de plus! Or ce que je recherche c’est un outil qui puisse me permettre de sélectionner rapidement un nombre élevé d’arbres sur une zone géographique personnalisée. Peut-être existe-t-il d’autres méthodes pour parvenir au même résultat?…

maj 19/3/15: Comme il me l’a été suggéré il est peu pertinent de multiplier les couches à l’infini. Je ne conserverai donc qu’une seule couche « arbres » et la sélection multi-couches n’est (pour l’instant?) plus une question pertinente…


3transférer un repère d’une couche à une autre  >   résolu

Admettons qu’un arbre se situe sur la couche « Chêne sessile », et qu’après vérification il s’agisse en fait d’un « Chêne pédonculé ». Existe-il un moyen de transférer simplement ce point sur une autre couche en conservant les données qui lui correspondent ?

maj 01/06/15: Si les champs des deux couches sont les mêmes alors un simple copié-collé suffit.


4) personnaliser l’affichage des données  >  non résolu

L’affichage de la « table attributaire » (vue formulaire) n’est pas vraiment transformable. J’aurais aimé pouvoir apporter des modifications pour rendre les informations plus lisibles, plus agréables à l’oeil, moins fouillis (avec un nombre élevé de champs cet objectif est loin d’être accessoire).
Pour ce qui est de l’organisation des champs j’ai essayé l’extension « table manager », mais le résultat a été de mettre sens dessus dessous l’ancien affichage!

Existe-il d’autres moyens de personnaliser la table attributaire?


5) entrer un point par ses coordonnées géographiques  >  non résolu

Je n’ai pas trouvé comment entrer une nouvelle entité simplement en indiquant ses coordonnées géographiques.


6) fusion de couches  >  non résolu

Admettons que mon projet contienne un nombre plutôt élevé de couches correspondant aux différentes espèces d’arbres, et admettons qu’à un moment donné je veuille fusionner ces couches en une seule. Est-ce possible?
Pour être franc je ne suis même pas certain de la nécessité d’une fusion de couches, je cherche surtout un moyen de rassembler les données éparses en un seul fichier. Une autre méthode est peut-être préférable: à chaque couche correspond un dossier en  » .dbf «  (DataBaseFile) qui rassemble les données attributaires (donc les infos pour chaque arbre)  et que je peux ouvrir avec le tableur de Libreoffice (apparemment lisible sous Excel aussi).

Est-il possible de fusionner plusieurs fichiers .dbf ? Est-ce préférable à une fusion des couches? Y a-t-il une autre solution pour rassembler les données en un fichier unique?


7) hypertexte  >  non résolu

Est-il possible d’utiliser de l’hypertexte au sein de la table attributaire?

Exemple avec la carte de France > éviter d’avoir des lignes entières d’url:


Phase 2 – création d’une carte en ligne > en attente


Merci d’avance à tous ceux qui pourront m’aider à poursuivre mon travail d’inventaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *